Bulles de savon

Publié le par Laurent

Tu m’avais dit : « aller viens » et puis c’est venu comme ça

J’avais voulu en vain et ce jour là c’était toi.

Le 15 elle monte au ciel, nous on cherche des cailloux,

Pour jouer à la marelle voir comment c’est au bout.

J’entends les cloches sonner, ceux qui prennent l’ascenseur

Mais moi je préfère rester, sans dieux avec mes peurs

Et écouter les feuilles qui bruissent sous le vent,

Quand allongé je cueille quelques pensées d’avant,

Quand nous dansions tout deux le cul un peu en arrière,

Tes mains dans mes cheveux et dire que c’était hier.

Nos rêve emprisonnés éclatent dans nos mains.

Y’a qu’à rincer l’évier on pourra jouer demain.

Tout la haut dans le ciel j’regarde l’oiseau voler

Et je tombe de ma nacelle mon rêve a pris congé.

On a soufflé tu vois, fait des bulles de savons
Que l’on a, toi et moi, éclaté pour de bon…

Publié dans coeur de... salade!

Commenter cet article

laurent 29/05/2008 20:27

Merci.

domi 28/05/2008 21:33

que dire...? j'aime. Dom